2021 : état des lieux sur l’investissement dans la pierre
2021 : état des lieux sur l’investissement dans la pierre

L’année 2020 aura été particulièrement éprouvante pour le marché immobilier, tant dans le neuf que dans l’ancien. Depuis l’instauration des vaccins et un retour timide, mais progressif à la normale, les acquéreurs et investisseurs s’interrogent sur l’opportunité d’acheter dans le neuf ou dans l’ancien en 2021. Difficile de trancher sans faire un état des lieux pour chaque catégorie et le moment propice pour conclure des transactions. Faisons le point.

Immobilier neuf en 2021 : état des lieux et perspectives

En 2020, la pandémie a favorisé le ralentissement de nombreux chantiers de construction et un prolongement des délais de livraison. Cependant, il faut remarquer que cette baisse, associée à l’offre et à la demande, a permis de stabiliser quelque peu le marché de l’immobilier neuf. Dans ces conditions, vous pouvez envisager, avec l’aide de Novavea, spécialiste dans l’immobilier neuf, l’achat d’un bien neuf à titre de résidence principale ou pour le mettre en location.

Vous profiterez alors de cette tendance qui prenait déjà forme au troisième trimestre 2020 et qui se poursuit en ce début d’année 2021. De facto, cette stabilité des prix, notamment dans les grandes villes comme Paris, Bordeaux ou Nantes est l’occasion parfaite pour acheter un bien dans le neuf. Compte tenu des conséquences de la crise sur le marché de l’immobilier neuf, les spécialistes s’attendent à une baisse de 2% des prix, une situation qui devrait favoriser les transactions.

De plus, l’immobilier neuf devrait voir les conditions d’octroi de crédit s’assouplir en 2021. Le prolongement de la durée d’endettement de 25 à 27 ans par le HCSF en accord avec la Banque de France et le Ministère de l’Économie en est d’ailleurs une preuve. À cela, vient s’ajouter le report du taux maximum d’endettement qui est passé de 33 à 35%. De la même façon, on devrait assister, en 2021, à une augmentation du nombre de dérogations destinées à obtenir un crédit pour acheter dans le neuf. Pour peu que vous ayez un apport personnel conséquent, vous pourrez conclure des achats.

Immobilier ancien : les tendances en 2021

Si les transactions immobilières en 2020 ont été largement inférieures à celles de 2019, il faut dire que globalement le marché de l’ancien a fait de la résistance. De plus, malgré un contexte plutôt atypique, l’appétence des Français pour l’immobilier est restée intacte. Les confinements de 2020 ont en effet suscité chez la plupart des ménages un besoin plus prononcé en surface habitable. On observe en outre un ralentissement de la hausse des prix.

Et pour preuve, au premier trimestre 2020, la hausse des prix dans l’ancien s’est atténuée de +0,5% par rapport aux trimestres précédents (+1,4 et +1,9%) selon les notaires de France. La tendance devrait rester la même en 2021 dans les grandes villes. De même, les biens de qualité et répondant à certains critères très demandés par les acheteurs devraient se vendre assez vite.

Pendant ce temps, certaines villes se démarquent et sont particulièrement propices à l’investissement immobilier en 2021. Il s’agit dans cet ordre d’Annecy, Aix-en-Provence, Toulouse, Niort, Cholet, Bourges, Massy, Sartrouville et Montrouge. Pour peu que vous arriviez à trouver des biens dans l’une de ces villes ou dans d’autres, à des conditions qui vous conviennent, vous devez pouvoir tirer votre épingle du jeu en 2021. De plus, l’immobilier conserve sa réputation d’actif tangible, non cyclique et résilient. Et pour cause, les taux d’intérêt sont toujours aussi bas.

Laisser un commentaire