You are currently viewing 4 conseils pour bien construire et intégrer une piscine intérieure
4 conseils pour bien construire et intégrer une piscine intérieure

Vivre dans une belle maison avec une piscine constitue votre rêve le plus cher au monde?? Vous avez pris le temps nécessaire pour économiser afin de réaliser ce projet?? Félicitations?!

Mais le plus dur et le plus important du plan viennent de commencer. Vous devez choisir un emplacement pour votre bassin, mener des travaux, définir ses dimensions, etc. Découvrez ci-dessous 4 conseils pour bien construire et intégrer une piscine intérieure.

Conseil 1 : vérifier si la maison peut accueillir une piscine intérieure

Examiner votre maison afin de juger si elle possède assez d’espace pour abriter une piscine représente une étape indispensable. Cette première démarche qui peut s’effectuer avec l’aide d’un maitre d’œuvre Bordeaux conditionne la réussite du projet. Vous devez identifier la pièce adéquate pour accueillir votre baignoire.

Les spécialistes en la matière conseillent de choisir un emplacement dédié, à l’image de la véranda. Cette dernière convient généralement à ce type de projet. Mais les autres formes d’extensions de maison peuvent servir également.

Vérifier si la maison peut accueillir une piscine intérieureLes usagers de votre bassin d’eau s’exposent moins aux nuisances sonores si vous l’installez légèrement en retrait dans l’habitation. Cette disposition leur confère plus d’intimité et de tranquillité.

Conseil 2 : bien choisir les matériaux de construction suivant le format de la piscine

Que ce soit une piscine enterrée ou intérieure, le propriétaire doit utiliser des matériaux précis et spécifiques. Pour un bassin de natation privé en kit, optez pour des composants en bois ou en béton.

En revanche, les bains modernes plus économiques sont conçus avec une coque en polyester. En effet, cette partie préalablement confectionnée en usine se commercialise en différentes tailles sur le marché. Les experts en installation de ce type de baignoire se chargent de sa pose à l’intérieur de votre maison.

Enfin, les amoureux du design traditionnel préfèrent les pièces d’eau en béton et carrelées. Personnalisables, celles-ci possèdent une longue durée de vie et permettent au propriétaire d’adopter ses propres dimensions.

Conseil 3 : prévoir des travaux annexes pour une parfaite intégration de votre piscine

Les isolations acoustique et thermique se veulent très bonnes dans toute pièce destinée à abriter un bassin. Dans le cas contraire, les usagers de cette dernière ne pourront pas profiter pleinement de cet environnement. La situation pourrait s’empirer en période hivernale.

Les travaux annexes à prendre en compte concernent également la maçonnerie et les prestations de professionnelles en électricité. Le système de chauffage ainsi que la ventilation constituent des points cruciaux à mettre à jour.

En réalité, ces divers facteurs entrent dans la détermination du taux d’humidité de l’emplacement où se situe votre bassin. Construire une belle maison et y intégrer une piscine intérieure représente un projet d’envergure qui nécessite assez d’imagination.

Conseil 4 : envisager une source d’éclairage adéquate pour le bassin de natation

L’utilisation de votre piscine intérieure le soir nécessite bien évidemment un éclairage électrique conséquent. Par contre, favoriser une source naturelle est indispensable en journée pour les pièces obscures.

Pour bénéficier des rayons du soleil, les experts conseillent de placer des baies vitrées. L’installation des hublots sur le toit et la création de puits de lumière à l’intérieur des endroits fermés constituent autant de solutions d’éclairage.

Laisser un commentaire