Comment profiter d’une bonne défiscalisation dans l’immobilier??
Comment profiter d’une bonne défiscalisation dans l’immobilier??

L’investissement immobilier est une excellente option pour profiter de certains avantages fiscaux. Toutefois, avec les dispositifs en place, il est primordial de remplir les critères d’éligibilités pour espérer profiter de ces avantages. Les indications pour profiter d’une bonne défiscalisation dans l’immobilier?!

Le dispositif de la loi Pinel

Pour ses nombreux atouts, la loi Pinel connaît un franc succès dans le secteur de l’immobilier en France. Cette loi initiée par la ministre du Logement Sylvia Pinel a pour but de valoriser la construction de logement neuf en France. En pratique, ce dispositif en vigueur depuis septembre 2014 permet de réduire ses frais d’impôts et d’économiser jusqu’à 63?000 euros en une année.

Toutefois, les logements neufs acquis doivent être destinés à la location. En fonction de la durée de la location, vous bénéficiez d’un certain taux de réduction d’impôts. Sur 6 ans, la réduction est de 12 %. Elle atteint 18 % sur 9 ans et 21 % sur 12 ans. Réduire son impôt sur le revenu est clairement une bonne option pour économiser de l’argent.

Par ailleurs, il faut noter que le dispositif Pinel impose un plafond de loyer qui doit être respecté par les propriétaires. Ce plafond varie bien selon la région où se trouve l’immeuble à louer.

La loi Denormandie

Ce dispositif est un excellent outil de défiscalisation. En effet, cette loi est une aide pour les futurs propriétaires. Le but est d’investir dans un bien immobilier ancien et de le rénover pour usage de location. Ici, le bien doit également se situer dans une des villes nécessitant une réhabilitation immobilière. Ainsi, la loi Denormandie est dans une certaine mesure la continuité de la loi Pinel. En réalité, cette loi couvre certaines villes que la loi Pinel ne rend pas éligibles.

Avec les logements dont vous êtes propriétaire, vous pourriez défiscaliser les revenus perçus grâce au bail de location. Une aide est généralement accordée au futur propriétaire de ces logements à rénover. En effet, cette aide dépend notamment du nombre d’années de location du logement. Le propriétaire pourra bénéficier de 12, 18 ou 21 % du cout de l’opération respectivement réparti sur 6, 9 et 12 ans. Avec ce dispositif, la réduction d’impôt maximum est de 63?000 euros.

Le mécanisme du déficit foncier

Le déficit foncier est une bonne astuce pour profiter d’une réduction d’impôts. Elle consiste à investir dans l’amélioration d’un bien immobilier ancien. Ce logement sera réhabilité dans le but de le mettre en location sur une certaine période. La durée de location est de 3 ans et ceci, de manière continue et effective. Une autre condition essentielle : la somme des travaux de rénovation doit être supérieure aux revenus fonciers.

L’excédent sera alors déduit des revenus imposables avec une somme limite de 10?700 euros par an. L’autre partie, la différence avec 10?700 euros, est prélevée sur les revenus fonciers des 10 années suivantes. Ainsi, vous profitez d’une bonne réduction d’impôt sur plusieurs années. Par ailleurs, la valeur du bien immobilier accroit également au fil des années.

Laisser un commentaire