4.6 (92%) 5 votes

Les ouvertures d’une habitation permettent de l’aérer et de profiter de la lumière extérieure. Lorsqu’elles sont bien choisies, les fenêtres permettent de créer une ambiance gaie et pleine de vie au sein des pièces. Cela est en effet rendu possible grâce à la lumière qu’elles laissent passer et au fabuleux spectacle des étoiles qu’elles permettent d’assister. D’un autre côté, elles apportent isolation thermique, acoustique et intimité pour le bonheur des occupants. Choisir ses fenêtres est donc une tâche importante qui fera de votre maison un joyau architectural ou un lugubre manoir. Suivez-nous dans ce billet si vous désirez vous plonger dans l’univers des fenêtres.

Les fenêtres à la loupe

Avant tout, il est important de prendre connaissance des différents éléments constitutifs d’une fenêtre et de certains termes utilisés afin de se familiariser avec leur champ lexical. Cette explication nous est transmise par Habitat Conseils, un expert de la fenêtre à Genève.

  • le vitrage : le vitrage est la composante des fenêtres qui laisse passer la lumière?; elle est aussi appelée «?vitres ». Les fenêtres peuvent être constituées d’une, de deux ou de trois lamelles de vitre. Le choix se fera évidemment selon le besoin (isolation phonique ou acoustique, antieffraction, protection solaire…).
  • l’ouvrant : c’est la partie mobile des fenêtres. Encore appelée battant ou vantail, cette pièce sert de support au vitrage.
    les charnières : pièces à l’aide desquelles les ouvrants sont fixés sur les dormants, les charnières permettent la mobilité des ouvrants (coulissage, rotation…).
  • le galandage : les fenêtres à galandages permettent de profiter pleinement de l’ouverture créée. Les panneaux coulissants se dissimulent à l’intérieur ou par-dessus les cloisons adjacentes.
  • le dormant : c’est la partie fixe de la fenêtre qui sert de cadre pour fixer les vantaux de la fenêtre.

Les types d’ouvertures

Selon l’ouvrant choisi, il existe plusieurs types d’ouverture qui répondent chacun à des besoins spécifiques.

  • L’ouverture française : il s’agit de l’ouverture de fenêtre la plus classique qui a fait ses preuves. On la retrouve encore dans de nombreuses habitations. Les fenêtres sont faites d’un ou plusieurs battants qui s’ouvrent vers l’intérieur ou l’extérieure de l’habitat. La rotation se fait autour d’un axe vertical. Elles permettent de profiter d’une bonne aération et de la chaleur du soleil aux heures douces.
  • Les fenêtres fixes : ces fenêtres ne disposent d’aucune ouverture. Elles apportent plus de lumière naturelle dans une pièce et conviennent parfaitement pour l’installation d’un décor authentique. Elles permettent de créer un dialogue entre deux-pièces (le salon et la cuisine par exemple) qui n’ont pas forcément besoin d’ouverture. Utilisées comme plafond, les fenêtres fixes permettent d’avoir une vue panoramique sur le ciel. Elles participent aussi bien à l’esthétique des habitations qu’à leur sécurité.
  • L’ouverture à abattement : les fenêtres basculent légèrement vers l’intérieur afin d’aérer les pièces. L’inconvénient ici, c’est qu’il est impossible d’obtenir une ouverture complète.
  • L’ouverture oscille battante : elle reprend le principe des deux ouvertures précédentes dans une combinaison des plus agréables. Vous pourrez profiter de la chaleur du soleil grâce à l’ouverture à la française et éviter que les fenêtres ne claquent lorsqu’il y a beaucoup de vent grâce à l’ouverture à abattement. Ici, l’orientation de la poignée (verticale ou horizontale) conditionne le mode d’ouverture des fenêtres.
  • L’ouverture coulissante : tout est dit dans le nom. Les ouvertures coulissantes vous offrent de grandes baies vitrées qui s’ouvrent en faisant coulisser les ouvrants sur les côtés. Elles ne prennent aucune place lors de l’ouverture, mais diminuent la surface d’ouverture de moitié. Idéales pour les chambres et les bureaux, elles permettent de contrôler le flux d’air entrant dans la pièce. Les fenêtres coulissent soit horizontalement soit verticalement?; dans ce cas, il s’agit d’ouverture dite «guillotine ».
  • Les ouvertures à galandage : elles apportent une touche d’originalité aux fenêtres coulissantes en permettant une ouverture totale. Les fenêtres coulissent derrière les cloisons ou à l’intérieur.

La menuiserie pour fenêtres

L’époque où les fenêtres étaient toutes faites en bois est de loin dépassée. Il existe aujourd’hui plusieurs autres matériaux, dont l’aluminium et le PVC qui apportent plus d’options décoratives, une facilité d’entretien et une certaine touche d’esthétisme et d’élégance. Ces matériaux possèdent leurs propres caractéristiques qu’il convient de prendre en compte avant d’envisager la pose ou la rénovation de fenêtre.

  • La fibre de verre : la fibre de verre présente l’avantage d’être beaucoup plus durable que le bois ou le PVC. Léger et bon isolant, c’est un matériau très résistant à l’humidité, aux rayons UV, aux écarts de température et aux insectes (contrairement au bois). Par contre, c’est un matériau plus coûteux que les autres et très peu personnalisable (peu de choix de couleur ou de forme).
  • L’aluminium : l’aluminium possède une bonne résistance et est un matériau plus rigide que le PVC. Très bon régulateur thermique, c’est un matériau certes plus coûteux, mais plus léger que le bois. Néanmoins, l’isolation acoustique est plutôt faible comparativement à celle du bois.
  • Le PVC : il permet de mettre en place des fenêtres qui se marient parfaitement avec tout type de décors, qu’ils soient classiques, modernes, traditionnels ou professionnels. Très facile à entretenir, il possède une bonne isolation acoustique et thermique. C’est un matériau peu coûteux et résistant.
  • Le bois : avec celui, l’entretient n’est pas facile, car il se ternit vite et est très sensible au soleil et à l’eau. C’est un matériau écologique, personnalisable (sculpture sur bois) et qui possède une bonne isolation thermique.

Il existe aussi une dernière catégorie de matériau dit «mixte », qui reprend les points forts des autres matériaux et qui est de plus en plus utilisé.

Veiller à la sécurité

Les fenêtres apportent confort et élégance, mais elles représentent aussi un talon d’Achille pour tout l’habitat. Il est alors impératif de vérifier la résistance des fenêtres à toutes intrusions. Les fenêtres à plusieurs vitrages sont beaucoup plus résistantes que les fenêtres à vitrage simple grâce à une séparation par quelques centimètres de vide. On introduit même parfois des gaz rares (krypton ou argon) dans le vide entre les deux vitres pour accroître l’isolation de la fenêtre. Mais le gaz finit bien par s’échapper avec le temps.

Faire des économies énergétiques en effectuant de bons choix

Par ces temps froids, les fenêtres avec une bonne isolation thermique et une faible émissivité permettent de laisser entrer plus de chaleur et la conserve à intérieur. En pleine journée, vous pourrez profiter de la chaleur du soleil, et de nuit la chaleur est conservée en majorité dans l’habitat. De plus, les murs en béton épais et les dalles conservent une plus grande quantité de chaleur qui pourra réchauffer l’habitat.

Veuillez donc bien prendre soin de choisir vos fenêtres en fonction de la pièce que vous désirez ménager. Bien choisir ses fenêtres c’est donc prendre en compte le décor que l’on veut créer, l’emplacement de la fenêtre (douche, cuisine, salon), le type d’ouverture adéquat et le matériau constitutif du dormant.

Enfin, parfois il est nécessaire de déposer un dossier de permis de construire ou une déclaration de travaux si la façade fait parti d’un bâtiment classé.

Laisser un commentaire