Comment rentabiliser un investissement locatif ?
Comment rentabiliser un investissement locatif ?

Vous avez un quelconque projet d’investissement ? Pourquoi ne pas placer votre argent dans l’investissement dans l’immobilier ? Bien qu’il s’agisse d’un placement énorme, vous pouvez amortir votre capital investi avec différents moyens intéressants, tels que l’investissement immobilier locatif. Voici donc quelques moyens pour rentabiliser son investissement locatif.

Les différents types d’investissements immobiliers locatifs.

Vous pourrez demander un crédit immobilier auprès d’une banque, ou un prêt immobilier participatif pour détenir de capital à investir dans les biens immobiliers. Il vous est également possible de faire un emprunt auprès de tierces personnes ou d’investisseurs potentiels pour l’achat de logement à mettre en location.

Ainsi, le marché immobilier vous offre plusieurs possibilités de placer votre argent dans la location de bien immobilier :

La location individuelle

Si vous détenez un grand capital, vous pourrez acheter une maison, un appartement ou une résidence principale à votre nom, en tant qu’unique propriétaire. Vous n’avez qu’à mettre votre propriété en location permanente, ou temporaire (vacances par exemple) pour la rentabiliser. Dans le cas de location meublée, vous avez le droit de demander le statut de lmnp (loueur meublé non-professionnel) auprès de la fiscalité.

L’investissement professionnel

Vous avez aussi le choix de placer votre argent dans l’investissement locatif professionnel. D’ailleurs, les loyers professionnels sont plus intéressants. Cependant, les entreprises sont à la recherche de local professionnel prêt à l’emploi, et avec une surface considérable.

Le scpi

Le scpi (société civile de placement immobilier) est également un investissement immobilier à but locatif très rentable. Cependant, l’investisseur n’est pas propriétaire ni exploitant du patrimoine. La gestion locative de la propriété se fait par une agence externe. Mais l’investisseur perçoit sa part de loyer, et une réduction d’impôt en proportion de sa part de capital.

Comment alors rentabiliser son investissement locatif ?

L’Etat a notamment proposé plusieurs formules pour amortir l’investissement dans un bien immobilier. Il s’agit d’une défiscalisation immobilière, dont le taux de réduction varie selon l’année d’acquisition, et de mise en location du bien. Toutefois, il exige également un encadrement des loyers pour un coût plus abordable, à la portée de n’importe quelle classe sociale. Voici quelques exemples d’investissement locatif pour obtenir des rabais fiscaux :

La loi Pinel

La loi Pinel accorde des avantages fiscaux pour ceux qui investissent dans l’immobilier neuf, à but locatif. Investir dans des travaux d’habitation rénovés avec un plafonnement de 300 000€, et des loyers étudiés au système Pinel permet aussi d’obtenir une défiscalisation de 12, 18 et 21% pour un logement loué de 6, 9 et 12ans.

La loi Denormandie

La loi Denormandie est similaire à la loi Pinel. Elle offre une réduction fiscale aux investisseurs qui achètent un immobilier ancien, pour en faire une location. L’achat doit aussi se faire dans une ville qui a besoin de réhabilitation communale. Toutefois, le coût de la réparation doit atteindre environ les 25% du coût de l’investissement. Le logement doit aussi être en location pendant au moins 1an après son acquisition.

La loi Bouvard

Réaliser un investissement locatif en 9ans, sous les conditions de la loi Censi-Bouvard permet d’obtenir une réduction fiscale de 11% de son prix de revient initial. Il est également applicable que ce soit pour effectuer un investissement neuf ou ancien.

Les avantages d’investir dans l’immobilier locatif

Outre les avantages fiscauxinvestir dans l’immobilier locatif confère plusieurs avantages personnels à l’égard de l’investisseur. Carré Investisseur vous éclairera plus à ce sujet !

Investir dans un logement locatif permet de subvenir à ses besoins quotidiens. En effet, l’investisseur perçoit chaque mois un loyer en tant que revenu mensuel. De plus, l’Etat autorise aussi dans son contrat de location, une augmentation de loyer au moins tous les deux ans. Par ailleurs, certaines banques ou assurances proposent une caisse d’épargne pour les investisseurs dans l’immobilier locatif, pour des loyers effectués par virement bancaire. Une partie du loyer est versé directement dans cette caisse, pour servir de capital pour acheter de nouveaux biens immobiliers ou pour préparer sa retraite. Il est donc possible d’augmenter son patrimoine immobilier, et réaliser un bon investissement locatif à nouveau.

Nom (nécessaire)E-mail (nécessaire)Site web

Laisser un commentaire