fbpx

Vous êtes en train de faire construire votre résidence principale ? Ou alors vous cherchez tout simplement à remplacer votre système de chauffage par une chaudière au gaz naturel ? Ce n’est pas facile de faire un choix et c’est normal. On voit le coût de l’électricité augmenter d’année en année. Le fuel est à oublier de nos jours. Une pompe à chaleur peut être une excellente solution mais l’investissement de départ est relativement important. Un poêle à bois ou à pellets est également judicieux mais pas forcément compatible avec toutes les habitations. Qu’en est-il du gaz naturel ?

C’est ce que nous allons voir dans cet article en prenant exemple sur un de nos clients qui avait finalement choisi une chaudière gaz à condensation pour sa construction neuve.

Quelles sont les évolutions du coût du gaz naturel sur les 10 dernières années ?

Si vous bénéficiez du gaz naturel depuis plusieurs années, sûrement avez-vous remarqué l’inflation du coût du gaz sur 5 à 6 ans… puis sa diminue fortement… et sa augmente de nouveau ! Entre le lancement du marché depuis 2007 et jusqu’à 2012, la variation du coût normalisé du gaz s’est faite vers le haut : +38% en 5 ans. Les tarifs ont par la suite connu une baisse de 20% en moyenne pendant 3 ans, de 2013 à 2016. Depuis l’année dernière (2017), la mode est plutôt à une très légère augmentation du gaz naturel.

Comment s’expliquer véritable l’inflation du gaz, puis sa diminution ?

Comme toujours, la variation du tarif du gaz naturel obéit principalement à la loi de l’offre et de la demande. C’est à dire ? Et bien si l’hiver n’est pas rigoureux et si les températures restent autour de 0 ou au-dessus, inévitablement vous chauffez moins votre habitation. Les réserves de gaz naturel sont donc économisées, et les coût restent faibles ! Plus la demande en gaz est maigre, plus les réserves sont importantes, moins le prix du gaz naturel est haut.

Le système est exactement le même en ce qui concerne l’offre : si les pays, produisant le gaz, réduisent la production, les approvisionnements peinent à répondre favorablement à la demande. Résultat, le coût du kWh de gaz naturel est en hausse. Et les éléments perturbateurs susceptibles d’agir sur la production sont abondants.

La mutation du tarif au m3 du gaz naturel est strictement liée à celle des coût du pétrole, puisque le coût du gaz naturel est revalorisé sur celui de son concurrent principal. Soyez sans crainte, la démarche a pour objectif d’entretenir la croissance tout en évitant, évidemment, les coûts de s’affoler en hausse. Le taux de change entre euros et dollars, qui intervient sur le coûts du pétrole, joue donc ainsi sur le coût du gaz naturel ! L’inflation découverte depuis 2007 fut majoritairement due aux cours dominants du pétrole, adjoints à une forte inflation de la demande chinoise. Les diminutions découvertes, à contrario, dérivent allègrement de la chute du cours du pétrole.

Quelles sont les prévisions de variation du prix du gaz naturel sur 2018 ?

J’imagine que vous souhaiteriez prévoir la variation du prix du gaz naturel ? Et bien suite à une inflation consécutive de 7% en janvier 2018 puis de 1.3% en février dernier, la valeur du prix normalisé du gaz naturel décampe vers le bas en mars avec environ -4%. Et ce n’est visiblement pas terminé, heureusement.

Depuis 2007, vous avez la possibilité d’éviter les inflations de tarifs d’impacter irrémédiablement votre contrat en sélectionnant une offre au prix du marché, qui ne suit en aucun cas la variation du tarif normalisé du gaz naturel.




Quelles sont les avantages du gaz naturel comparé à d’autres sources d’énergie ?

Témoignage d’un de nos clients qui a fait construire une maison neuve

Notre client possédait auparavant un appartement dans la ville de Nantes. Ce dernier possédait une chaudière au gaz à condensation avec sortie en ventouse sur la façade arrière de son immeuble. D’après lui le gaz a plusieurs avantages.

Tout d’abord il permet de bénéficier d’une eau chaude instantanée. Cela est tout de même relativement confortable pour se laver au quotidien si vous êtes nombreux. Nul besoin de planning pour qu’une famille de 4 ou 5 personnes puissent tous bénéficier de l’eau chaude. Et ce à même température. A titre de comparaison, un ballon d’eau chaude électrique doit préchauffer l’eau pendant plusieurs heures avant de pouvoir bénéficier d’une eau à température acceptable. Autant dire qu’il ne faut pas rester trop longtemps sous la douche pour garder de l’eau suffisamment chaude à son prochain. Une chaudière gaz ne possède pas cette limite étant donné qu’elle chauffe l’eau très rapidement. Techniquement, un ballon tampon est tout de même présent dans la chaudière afin de bénéficier d’une eau chaude sans interruption.

Ensuite, le gaz est un confort pour la cuisine. Madame n’est pas cheffe professionnelle mais adore cuisiner et ne supporte pas les plaques électriques, vitrocéramiques ou à induction. Elle préfère le gaz pour ses poêles et casseroles en cuivre. Après avoir tout essayé précédemment elle en conclue que le gaz est la meilleure solution pour la cuisine. Ce n’est d’ailleurs pas par hasard que les cuisines des restaurants sont également équipées du gaz. Il est ainsi possible d’adapter les feux instantanément et à l’œil rien qu’en scrutant la flamme. Enfin, elle estime que la chauffe des aliments est également plus naturelle et mieux répartie sous ses accessoires de cuisine.

Enfin, et c’est le plus important, le chauffage au gaz naturel est un régal. On parle bien évidemment d’un système de chauffage à base de radiateurs hydrauliques en acier ou en fonte situés dans les différentes pièces d’une habitation. Il est bien évidemment possible de régler chaque radiateur afin de modérer la température ambiante. Mais il faut avouer, que la chaleur dégagée en provenance d’une chaudière au gaz, ou au fuel également, par un radiateur hydraulique est tout de même agréable. Comparé à un radiateur électrique vous n’avez, de ce fait, en aucun cas les yeux asséchés et vous ne sentez pas cette merveilleuse odeur de poussière brûlée. Un bon vieux radiateur hydraulique permet ainsi de bénéficier d’une température douce et constante dans chaque pièce. Pour faire un rapide comparatif par rapport au fuel, le coût à l’année du gaz naturel est sérieusement moins onéreux. En plus, bien plus naturel et inodore.

Il y avait également la possibilité de chauffer la maison individuelle avec le couple pompe à chaleur et plancher chauffant. Malheureusement le coût à l’installation était assez conséquent. Le poêle à bois ou à pellets n’était pas non plus possible au vu de la surface totale à chauffer. Un tel poêle est par contre intéressant si vous avez une maison individuelle inférieure à 100m2. Placé idéalement au centre du bâtiment, il permet de chauffer naturellement les différentes pièces. L’inconvénient majeur du poêle est qu’il faut en sus ajouter un ballon d’eau chaude thermodynamique afin de respecter les règles de la Règlement thermique 2012 (RT2012) pour l’eau chaude sanitaire.

Le gaz naturel : choix final pour plus d’économies sur le long terme.

Le choix a donc finalement été le gaz naturel pour les principaux avantages cités plus haut. D’autant plus qu’ils seront en plein centre bourg et que le réseau de gaz naturel (gaz de ville) est à disposition. A noter qu’il n’était pas possible de profiter d’un crédit d’impôt étant donné qu’il s’agissait d’une construction neuve. Le coût de l’installation du système de chauffage sera ainsi optimisé et le budget chauffage à l’année devrait être intéressant pour la petite famille. Notamment en choisissant une offre au prix du marché comme nous avons pu l’évoquer précédemment.

Crédit d’impôt pour des travaux de rénovation

Avec le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE, ex-CIDD : crédit d’impôt développement durable), vous avez la possibilité de déduire de vos impôts, ou percevoir directement si vous n’êtes pas imposable, une partie des dépenses réalisées pour certains de vos travaux de rénovation énergétique.

Vous aussi effectuez une demande de devis auprès de GRDF et faites un comparatif avec les autres sources d’énergie. Bénéficiez d’un crédit d’impôt très avantageux pour vos travaux. Vous serez surpris de voir que le gaz naturel, malgré les hausses que l’on peut constater, est une source d’énergie intéressante et confortable avec une offre adaptée : Crédit d’impôt : Les aides financières pour vos travaux de rénovation
view - Crédit d'impôt : découvrez les aides financières pour vos travaux

Laisser un commentaire