Base de vie de chantier : installation, transport, réglementation
Base de vie de chantier : installation, transport, réglementation

L’univers de la construction et des travaux BTP présente de nombreuses difficultés d’ordre fonctionnel. Si la plupart se résument au système de travail, il arrive bien souvent que les maîtres d’œuvre soient confrontés à des problèmes de logements ou d’installation des ouvriers.

Dans ce cas, les maîtres d’ouvrages n’ont d’autres options que d’installer une base de vie. De quoi s’agit-il ? Comment l’installer ?

La base de vie : de quoi s’agit-il vraiment ?

Les travaux BTP sont des constructions qui nécessitent l’intervention d’un grand nombre d’ouvriers. Mais lorsque les travaux excèdent une durée totale de quatre mois, il est nécessaire d’installer une base de vie.

La base de vie est un bâtiment temporaire conçu pour servir de logement aux acteurs qui interviennent sur un chantier. Il s’agit d’une construction modulaire qui doit répondre à des règles sanitaires strictes afin de garantir la santé des ouvriers.

Opter pour les modulaires d’occasion

En général, la base de vie est dotée d’un réfectoire, de bureaux, de vestiaires et de sanitaires. Il s’agit essentiellement des éléments de base pour permettre aux ouvriers de se vêtir et de se restaurer sans grande difficulté. La construction d’une base de vie de chantier est une tâche relativement complexe. C’est pour cette raison que la plupart des maîtres d’œuvre optent pour des modulaires d’occasion préfabriqués et rapides à installer.

Ces derniers présentent la particularité d’être livrés clé en main sans entamer de fastidieuses démarches de construction. D’ailleurs, en cliquant ici, vous découvrirez l’un des spécialistes français des modulaires d’occasions. Les bâtiments modulaires proposés à la vente sont issus des plus grandes marques de la construction modulaire. Vous y trouverez des Algeco d’occasion ou des modulaires Cougnaud, Solfab, Portakabin… d’une surface de 6 à 200 m². Une offre de modulaires reconditionnés sur-mesure existe également pour d’autres usages que la base vie.

Comment installer une base de vie de chantier ?

Une base de vie de chantier est une installation conçue pour les besoins fonctionnels des ouvriers. Elle se doit donc de répondre à des normes sanitaires et d’aménagements précis.

Pour installer une base de vie modulaire, il faut prendre en compte :

  • la configuration du chantier ;
  • la surface à utiliser ;
  • et la protection des accès.

La configuration du chantier est un élément essentiel. En effet, une base de vie est censée faciliter le quotidien des ouvriers et représenter le centre des opérations. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle dispose de bureaux. Elle doit donc se situer à un endroit stratégique, pas très loin ni trop près des travaux.

Idéalement, elle pourrait se trouver à l’entrée du chantier pour permettre aux ouvriers de se mettre en uniforme et de s’équiper en EPI. Cette position permet aussi au maître d’œuvre d’avoir une vue d’ensemble en surveillant l’évolution des travaux.

La surface quant à elle permet de définir la portion du chantier à utiliser pour l’installation de la base. Il faut dire qu’une base de vie ne peut pas occuper un très grand espace. Il faudra définir des mesures en fonction du nombre d’ouvriers. En ce sens, la mesure classique est de 8 personnes pour 15 m² pour le réfectoire ou pour les vestiaires.

Le dernier facteur est la protection des accès. Les réfectoires et les vestiaires doivent être protégés des intempéries et des aléas climatiques. Ils doivent aussi disposer de passages couverts et de portes intérieures.

Quelle est la réglementation sur les bases de vie ?

Les bases de vie de chantier sont des constructions sensibles qui doivent tenir compte d’une réglementation précise. Elle varie généralement en fonction de la durée du chantier. Ainsi, pour un chantier de quatre mois ou plus, il est absolument nécessaire d’installer des modulables qui disposent de sanitaires, de douches, de vestiaires et de réfectoires.

Les sanitaires devront disposer d’au moins une toilette pour une dizaine de personnes ainsi que d’un lavabo dédié ; les vestiaires devront avoir des armoires individuelles qui résistent au feu.

Une dérogation à ces mesures entraîne des sanctions financières conséquentes. Pour les chantiers de moins de quatre mois en revanche, il est tout à fait possible de se passer des modulables. Il est conseillé d’utiliser plutôt des roulottes ou des véhicules aménagés. En outre, les installations internes peuvent se passer des lavabos et des armoires personnelles.

Modulaires d’occasion : comment en assurer le transport ?

Comme précédemment expliqué, la base de vie est réalisée avec des modulaires rapides. Le temps de conception global est de six à huit semaines. Pour un transport, il est recommandé d’utiliser des containers maritimes. Ces outils de conditionnement permettent de limiter le volume et de faciliter le transport, peu importe soit la distance.

En outre, l’installation d’une base de vie peut se faire en une journée. Il est donc possible d’installer sa base tout de suite après l’ouverture du chantier. Mais pour cela, il faudra passer commande bien en amont.

Laisser un commentaire