Déchets du BTP : les changements attendus en 2022
Déchets du BTP : les changements attendus en 2022

La gestion des déchets dans le secteur du BTP va connaître de grands changements. Depuis la loi de la Transition Énergétique pour une Économie circulaire, des mesures ont en effet été prises. Elles consistent à réduire significativement la production des déchets et à accroître l’usage des corps plastiques recyclés. Découvrez quelles sont les dispositions ainsi que les changements attendus pour 2022.

Déchets du BTP : problématique et constat

Dans le secteur du BTP, le recyclage constitue une importante étape dans le processus de protection de l’environnement. Au classement des secteurs générateurs de déchets, le BTP occupe la première place. Cependant, dans cette filière, le recyclage est encore perçu comme problématique. En France, les déchets produits par les chantiers du BTP se comptent en millions de tonnes chaque année. Parmi les matières les plus polluantes : le plastique. Ces déchets plastiques constituent en effet une réelle menace pour l’environnement, les océans et les espèces. Renseignez-vous pour en savoir plus sur ce que deviennent vos déchets plastiques.

Objectifs et dispositifs

Le recyclage des matériaux plastiques permet de répondre à cette problématique tout en revalorisant ces déchets. En s’attaquant aux plastiques, le but de l’Union Européen est de parvenir d’ici 2030, à :

  • Recycler l’ensemble des emballages plastiques,
  • Consommer moins de plastique à usage unique,
  • Restreindre l’usage des micro-plastiques.

Pour cela, la politique des 3R est employée. Elle consiste à réduire, réemployer et recycler. Dans un premier temps, les déchets issus du BTP sont triés. Les déchets inertes comme la pierre ou le béton sont réemployés ou recyclés. Il en est de même pour les déchets non inertes et non dangereux comme les emballages, le plastique et le bois.

Pour leur part, les déchets dangereux doivent être traités. La loi impose une traçabilité qui, dans les faits, n’est pas toujours facile. Tous ces dispositifs mis en place sont assez difficiles à appliquer. Étant donné les obligations du maître d’ouvrage, le réemploi de matériaux d’origine inconnue est problématique.

Les changements attendus en 2022 dans le BTP

Pour janvier 2022, un dispositif pollueur-payeur a été prévu par la loi du 30 janvier 2020. Il s’adresse au secteur du bâtiment. En attendant, des voies et moyens sont cherchés afin de parvenir à la réduction et au recyclage des déchets du bâtiment. Cet appel à projet ne s’applique toutefois pas au BTP. En plus de cela, d’ici 2025, les pouvoirs publics français comptent bien valoriser à 100% les emballages plastiques. Cela permettra de diminuer énormément l’impact carbone. Les plastiques recyclés produisent en effet beaucoup moins de dioxyde de carbone. Il s’agit entre autres du PVC et du PET en granulés.

Il est tout à fait possible de recycler les plastiques dans le BTP. L’essentiel du travail pour la transformation des plastiques devra se focaliser en priorité sur les déchets non dangereux et inertes. Ces derniers sont les principaux déchets que génère le BTP. Cependant, la réticence, les coûts engendrés et la lourdeur réglementaire constituent les principaux freins. Quand bien même le plastique recyclé permet d’intéressantes applications, un réel changement ne pourra s’opérer qu’après une grande prise de conscience.

Laisser un commentaire